Video

2017

Production Centre international d’art et du paysage de l’île de Vassivière

Articles :

Les Inrocks

Sirene et sirenes de Jill Gasparina dans La Belle revue

" Monsters are useful figures with which to think the Anthropocene, this time of massive human transformations of multispecies life and their uneven effects. Monsters are the wonders of symbiosis and the threats of ecological disruption. Modern human activities have unleashed new and terrifying threats:from invasive predators such as jellyfish to virulent new pathogens to out-of-control chemical processes. Modern human activities have also exposed the crucial and ancient forms of monstrosity that modernity tried to extinguish: the multispecies entanglements that make life across the earth, as in the coral reef, flourish. The monsters in this book, then have a double meaning: on one hand, they help us pay attention to ancient chimeric entanglements; on the other, they point us towards the monstrosities of modern Man. Monsters ask us to consider the wonders and terrors of symbiotic entanglement in the Anthropocene. "

Introduction, Arts of Living On a Damaged Planet, Monsters and the arts of living, Anna Tsing, Heather Swanson, Elaine Gan, Nils Budandt. M2

"Commandée pour  “Des Mondes aquatiques #1, cette vidéo répond aux problématiques développées dans l’exposition sur les relations entre monde humain et monde aquatique.

Le choix de l’artiste s’est porté dans la première partie du film sur la figure des sirènes d’aujourd’hui. Depuis une décennie, de nombreuses ​écoles de sirènes ont ouvert aux états unis, en Australie et Asie, des hommes et des femmes s'y transforment​ en sirène​s​, figure fantasmatique et séductrice.  M​ais​ elles annoncent aussi un naufrage ; aujourd’hui seraient-elles annonciatrices de celui du capitalisme​? La​ figures du naufrages de ​navires ​du 18eme est relue comme ​un fantasme de l'echec d'un monde marchand​ qui transforme alors la culture​ populaire. Le film oscille entre un entretien avec une sirène professionnelle qui nage dans ​un​ aquariums géants pour charmer les visiteurs​ et des tutorials de sirènes ou la chimère est réinventée.

Crédits photo :

Vue de l’exposition Des Mondes aquatiques #1

Centre international d’art et du paysage de l’île de Vassivière, 2017

Photographie : Aurélien Mole

    This site was designed with the
    .com
    website builder. Create your website today.
    Start Now
    CIAPV 2017-Les Mondes Aquatiques #1-036